Now Reading
Pourquoi les médecins s’inquiètent-ils du syndrome du vacciné ?

Pourquoi les médecins s’inquiètent-ils du syndrome du vacciné ?

Syndrome du vacciné - Covid19 - Médecins - Suisse

Alors qu’un tiers de la population Suisse a reçu au moins une dose de vaccin, certains médecins alertent sur le risque du « syndrome du vacciné ».
Pourquoi les médecins s’inquiètent-ils du syndrome du vacciné ? 

Plus de 2,5 millions de Suisses ont reçu leurs deux doses de vaccin contre le Covid-19. Un vent d’espoir accompagné d’un sentiment de libération, qui poussent certains néo-vaccinés à abandonner les gestes barrières. C’est là que le problème se pose… car le vaccin n’empêche pas d’être à nouveau contaminé « Les gens ont bien intégré les gestes barrières mais d’autres pensent qu’une fois vacciné, on peut tout oublier », alerte l’infirmier Hubert Fleury dans un reportage sur TF1

Syndrome du vacciné - Covid19 - Médecins - Suisse
Syndrome du vacciné – Covid19 – Médecins – Suisse

 L’abandon des gestes barrières 

« Les tous premiers anticorps n’apparaissent qu’au bout de quinze jours, puis grimpent peu à peu », confirme l’infectiologue Benjamin Davido dans les colonnes du Parisien. De plus en plus de patient·e·s arrivent donc aux urgences en étant positifs au Covid-19, alors qu’ils ont reçu leur première injection de vaccin. Il est donc essentiel de continuer à appliquer les gestes barrières, et ce, quinze jours après avoir reçu la seconde dose. 

Scroll To Top