Now Reading
Et si le vaccin était le prix à payer pour la liberté ? Le conseil fédéral réfléchit !

Et si le vaccin était le prix à payer pour la liberté ? Le conseil fédéral réfléchit !

Vaccin covid19 - Conseil Fédéral - Suisse - Genève

Et si le vaccin était le prix à payer pour la liberté ? Le conseil fédéral réfléchit ! Retourner au restaurant ou dans des lieux culturels à une seule condition : être vacciné !
L’arrivée des vaccins a permis de rassurer bon nombre de personnes mais, pour tous ceux qui ne souhaitent pas faire ce vaccin, vont-ils à force, être obligés de le faire pour une vie normale en Suisse ?

C’est ce que le conseil fédéral a laissé entendre dernièrement car ces lieux ne seraient accessibles que si la personne est en mesure de prouver qu’elle a bien été vaccinée. Il est vrai que pour prendre l’avion de nombreuses conditions sont requises pour voyager en toute sécurité et surtout être protégé. Des tests doivent être réalisés avant de prendre l’avion et doivent être négatifs pour avoir sa place au 7ème ciel.
Guy Parmelin a donc jugé nécessaire de faire de même pour les évènements sociaux tels que les concerts ou matchs. Un document confidentiel a donc été rédigé sur ce sujet-ci et il affirme que le masque sera obligatoire dans tous les établissements publics, les hôpitaux et transports publics mais qu’un traitement préférentiel pourrait être accordé pour les personnes qui se seraient faites vaccinées au préalable. Avec cette preuve de vaccination, ces personnes pourraient retourner dans les discothèques, théâtres ou restaurants : des moments qui nous manquent tant !

Vaccin covid19 - Conseil Fédéral - Suisse - Genève
Vaccin covid19 – Conseil Fédéral – Suisse – Genève

Pour tous ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas se faire vacciner, ils devront présenter un test négatif ou faire un test rapide sur place. À partir du moment où la majorité des adultes auront accès aux vaccins et auront atteint l’immunité collective, ces stratégies pourront prendre fin !
Il se pose cette même question pour ce qui est du domaine du travail, est ce qu’il faut opérer un traitement de faveur pour les personnes vaccinées ? Comment le faire ? Un large panel de questions restées en suspens pour tous les Suisses qui attendent des « dires officiels » et pouvoir eux aussi se positionner sur leur volonté d’être vacciné ou non. Le choix est dur car la vie sociale et la liberté sont en jeu et c’est justement cette liberté que nous aimerions tous retrouver : celle-ci a néanmoins un prix !
Votre coiffeur, votre boucher, votre boulanger pourraient vous refuser l’entrée si vous n’êtes pas vacciné : c’est à la personne de décider ce qu’elle veut faire.
Une grande question se pose entre la liberté de se faire vacciner et la liberté pour les autres de ne pas vous accepter. Le vaccin n’étant pas obligatoire mais étant requis pour accéder à nos commerces, bars, restaurants, voyages. Beaucoup d’interrogations font surface quant aux modalités d’accès de ces différents lieux. En espérant que celles-ci soient aussi modulables…

Scroll To Top